Réforme des collectivités locales: ouvrir le dialogue avec les citoyens.

Pour cette réforme essentielle, le seul enjeu  qui vaille est  celui de la restauration d’une démocratie efficace dans notre pays. Bâtir un dispositif permettant que chaque élection locale, soit l’occasion de présenter aux électeurs de vrais programmes alternatifs sur les enjeux qui les concernent réellement, de choisir un programme et une équipe avec la conviction que cette équipe disposera vraiment des moyens de mettre en œuvre son programme et qu’à la prochaine échéance, il sera possible de la juger sur ces réalisations. Autrement dit tenter de transposer au niveau local, la conception de la responsabilité politique qui est celle du Président de la République. Continuer la lecture

Publié dans Ville | Marqué avec , , | Commentaires fermés sur Réforme des collectivités locales: ouvrir le dialogue avec les citoyens.

L’enjeu politique des EPCI urbains: la maîtrise de l’urbanisme.

L’existence de trois catégories d’EPCI urbains est elle vraiment nécessaire?

 A l’issue de la réforme telle qu’elle se présente aujourd’hui, il n’y aura pas moins de trois catégories d’EPCI : les Métropoles, les Communautés Urbaines et les Communauté d’Agglomération. Une telle complexité de structure est elle bien nécessaire ? Ce qui est sûr en tout cas, c’est que les différences entre elles ne sont surement pas perceptibles pour la plupart de nos concitoyens. Est il faux de tenter de les résumer en disant que ce qui les distingue, c’est le champ minimal des compétences de ces différents types d’EPCI, la façon dont s’arbitrent ces compétences entre ces EPCI, les communes qui les composent mais aussi les départements et les régions ? Nous sommes probablement là en face d’une complexité imaginée davantage pour régler les conflits de pouvoir entre les élus que dans le véritable intérêt des citoyens.

Qui peut prétendre que les habitants de Bordeaux et de Lille ont une claire conscience d’être administrés d’une autre façon que ceux de Rouen ou Montpellier ? Il est probable que la différence de talents ou de politiques des équipes d’élus locaux a pour eux davantage de conséquences que le fait d’être en communauté urbaine ou en communauté d’agglomération. Continuer la lecture

Publié dans Ville | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés sur L’enjeu politique des EPCI urbains: la maîtrise de l’urbanisme.

Inventer de nouvelles identités locales prenant acte de l’urbanisation.

  Il faut tout d’abord affirmer haut et fort que cette réforme ne se fait pas contre la décentralisation. C’est bien au contraire parce que la décentralisation a fait depuis trente la preuve de son dynamisme, de ses capacités d’initiative et d’imagination que se pose aujourd’hui la question d’organiser le cadre des institutions locales dans lesquelles elle s’exerce. S’il n’y avait pas eu la décentralisation et sa réussite, personne ne s’occuperait de réformer les collectivités territoriales.

Est il d’ailleurs totalement hasardeux d’avancer que c’est parce que la décentralisation est arrivée plus tard dans notre pays, que nous avons un retard certain sur la plupart de nos voisins sur la réforme des institutions locales ? La fonction qui précède l’organe ? Continuer la lecture

Publié dans Ville | Commentaires fermés sur Inventer de nouvelles identités locales prenant acte de l’urbanisation.

Le Grand Paris: projet et/ou réalité démocratique?

Le rapport Balladur a fort justement mis en évidence que c’est à Paris et dans sa zone agglomérée que les structures des collectivités locales et de leurs outils de coopération sont le plus inadaptés : l’agglomération parisienne est une forme d’urbanisation unique sur le territoire et dans une sorte de jacobinisme de la conception de la décentralisation, le choix a été fait d’y déployer les mêmes outils que sur le reste du territoire. Continuer la lecture

Publié dans Ville | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés sur Le Grand Paris: projet et/ou réalité démocratique?

Le gardien HLM fantassin de la politique de la ville…

A oublier aujourd’hui encore comme elles l’a été pendant des dizaines d’années, la nécessité de la vertu obscure du travail quotidien d’équipes solidaires au service du respect des habitants, les organismes d’HLM et les pouvoirs publics risqueraient de sérieuses désillusions. Sans cette vertu, même avec un urbanisme plus humain, les quartiers rénovés et les opérations nouvelles pourraient bien demain connaître les mêmes difficultés que les quartier Continuer la lecture

Publié dans Logement social. | Commentaires fermés sur Le gardien HLM fantassin de la politique de la ville…